Dépendance aux autres : donner pour recevoir - Athenaa - Le Site Internet

    Dépendance aux autres : donner pour recevoir

    27 mai 2020Gaelle

    Dépendance aux autres : donner pour recevoir
    Épisodes

     
     
    00:00 / 06,10 min
     
    1X
     

    ⇢ Podcast – Dépendance aux autres, donner pour recevoir

    Sommaire de l’épisode

    Intro

    Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un nouvel épisode dans lequel je vais te parler de la dépendance aux autres. Ce sujet m’a été demandé par l’une d’entre vous sur Instagram. L’intitulé exact de cette personne était la « dépendance aux autres: donner pour recevoir ». J’ai trouvé que ce sujet était extrêmement enrichissant et intéressant d’aborder ici. Du coup, me voici pour te donner mon avis et te donner quelques conseils pour éviter de t’enfermer dans des relations de dépendance.

    Comme d’habitude tu pourras retrouver la transcription écrite complète sur mon site internet www.athenaa.fr.

    Alors c’est parti !

    Avertissement

    Je ne suis pas psychologue et encore moins professionnelle pour te donner des réponses précises. À travers ce podcast, je souhaite juste répondre à ta demande concernant ce sujet. De même, comme tu le verras à la suite, je me base avant tout sur ce que j’ai pu observer autour de moi. Car oui, il y a des personnes de mon entourage qui ont été un jour dépendantes affectives. Si bien que j’ai pu constater les relations qu’elles menaient et les difficultés auxquelles elles faisaient face.

    Par ailleurs, je ne peux que te conseiller d’aller en parler à un.e professionnel.le si ta dépendance aux autres t’handicape. Rien ne remplacera un vrai professionnel. Alors, n’hésite pas à aller en parler, cela ne pourra que tu faire du bien.

    Développement

    « Te trahir toi-même pour ne pas trahir quelqu’un d’autre. Cela reste de la trahison. C’est la plus Haute Trahison » Neal Donald Walsh

    D’où vient la dépendance aux autres?

    Comme je te l’ai expliqué juste avant, je ne suis pas psychologue et encore moins thérapeute. Si bien que je ne peux te donner de réponse exacte sur le sujet. Par ailleurs, d’après ce que j’ai pu lire sur ce sujet et ce que j’ai pu constater autour de moi. La dépendance aux autres peut venir d’une faille émotionnelle.

    En effet, la personne dépendante peut avoir du mal à se détacher du regard des autres. Celle-ci peut avoir peur de décevoir l’autre et ainsi perdre l’estime que l’autre à d’elle. En ce sens, la personne dépendante aura tendance à vouloir satisfaire les besoins de l’autre sans vraiment s’affirmer par peur d’être mal perçus. Or cette manière d’agir implique, dès lors, deux cas de figure:

    Ce que cela implique pour la personne dépendante

    Premièrement, en donnant dans le but de recevoir, la personne dépendante rend son geste intéressé. Le don qu’elle fait à autrui se retrouve privé de toute générosité puisque le but est de satisfaire derrière un besoin émotionnel et/ou affectif. En agissant ainsi, la personne dépendante ne se rend pas compte que chacune de ses actions est intéressée et pensera à tort lors d’une dispute que le problème vient de l’autre.

    De même, en donnant aux autres dans l’attente d’un retour, cela implique forcément une déception. Puisque effectivement l’entourage n’est pas censé répondre aux attentes de la personne dépendante. Chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il a. La plupart des personnes ne répondront donc pas aux attentes de la personne dépendante ce qui créera chez elle un décalage entre ce qu’elle pense mérité et ce que les autres lui donnent vraiment.

    Pour terminer, lorsque l’on donne dans l’intention de recevoir par la suite c’est comme si nous disons oui pour une chose dont on sait que notre coeur refuse. Face à cette situation, il ne reste plus que la frustration. Comme je le dis souvent : « Je ne fais pas les choses pour faire plaisir aux autres. Je les faits avec le coeur ou je ne les faits pas ». Toute la force de cette dépendance aux autres réside dans cette erreur de jugement. Très souvent, la personne dépendante aura l’impression qu’en donnant, elle recevra forcément en retour. Or comme je l’ai dit ci-dessus, les autres ne sont pas censé répondre à nos besoins émotionnels. Ainsi, si tu dis oui pour quelque chose que tu ne veux pas faire alors que ton coeur dit non. C’est le meilleur moyen de te perdre en chemin.

    Que faire pour changer?

    Mais alors, que faut-il faire pour changer cela?

    Pour sortir de cet engrenage, j’aurais tendance à dire qu’il faut apprendre à s’accepter et à poser ses limites. Le problème de la personne dépendante vient du fait qu’elle croit à tort qu’en étant tout le temps disponible et gentille, elle recevra la même chose en retour. Or beaucoup de personnes auront compris cela et l’utiliseront pour leur propre besoin. Ainsi, il faut comprendre que les autres ne sont pas là pour subvenir à nos propres besoins. Ils sont présents pour nous apporter de la sympathie, de l’échange voir de l’amour. En aucun cas, ils doivent devenir un moyen de répondre à ses propres peurs. Celles-ci doivent être comblées par notre propre personne.

    Que faire concrètement?

    Tu te demandes du coup que faire concrètement?

    Eh bien, je dirais qu’il faudrait commencer par développer une confiance en soi. Il faut aussi prendre conscience de cette dépendance et réaliser à quel moment nous agissons ainsi. Une fois que ces 3 points seront compris et accepter il ne restera plus qu’à entamer un travail sur soi.

    De même, j’avais envie au sein de cet épisode de te parler d’égoïsme. Très souvent dans notre société, nous voyons l’égoïsme comme quelque chose de néfaste et mauvais. Les personnes égoïstes sont fuies et les personnes altruistes adorées MAIS selon moi l’égoïsme n’est pas nécessairement mauvais. C’est avant tout un acte d’estime de soi. Bien évidemment, il ne faut pas que celui-ci devienne le coeur de ta personnalité. Néanmoins, sans celui-ci tu ne pourras pas faire face à la dépendance aux autres ainsi qu’à toutes formes de vampirisation. Apprendre à dire non, savoir poser des limites et développer sa confiance en soi sont des clés importantes pour se défaire de ses relations malsaines.

    {Article Blog: Apprendre à dire non}

    Ainsi, en apprenant à dire non et en t’affirmant face aux autres. Tu feras sans doute chier, excuses-moi du terme, certaines personnes. Tu en perdras bien d’autres mais sache que si tu perds des relations parce que tu choisis de t’écouter. C’est principalement parce que ce n’était pas de bonnes relations. Une relation saine se base sur de l’écoute, de la communication et de la compréhension mutuelle. Si ces 3 points ne sont pas comblés alors pars. Certes le chemin vers l’affirmation de tes désirs sera long et semé d’embûche mais celui-ci sera nécessaire pour parvenir à une interdépendance émotionnelle.

    Et n’oublie jamais, sois la première personne à respecter tes choix ! 

    Crédit musique podcast: Tender Remains de Myuu

    epingle-dependance-pinterest

    signature

    Laisse un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Posts Précédants

    jugements-autres

    Arrêter de se fier aux jugements des autres

    13 mai 2020

    Posts Suivants

    podcast-solitude-couverture

    La solitude

    10 juin 2020